Accueil > Patrimoines > Le parc de la Garenne de Nérac

Le parc de la Garenne de Nérac


<>
carte
Intérêt
****
inmanquable classé chien
Difficulté d'accès
*...
Marche d'approche
**..
Durée de la visite
**..
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes seules

Le long de la rivière Baïse, le parc de la Garenne fait face aux Jardins et aux Bains du Roy, associés au château de Nérac. Avec une largeur maximum de 150 mètres entre l’écluse de Nazareth et le Pont Neuf, le parc couvre au total 35 ha.

Historique

Il fut créé au XVIème siècle par Jeanne d’Albret et Antoine de Bourbon, agrandi par la reine Margot, première épouse d’Henri IV. Elle y fit aménager une promenade, appelée « l’Allée des 3 000 pas » offrant 2,5 km de balade au visiteur. A la fin du XVIème siècle, la promenade n’est ponctuée que par la fontaine Saint-Jean et l’oratoire où Marguerite de Valois fait ses dévotions. En 1601, la fontaine du Dauphin est érigée sous la direction de Pierre Souffron (d’après Samazeuilh) pour célébrer la naissance du dauphin Louis, fils d’Henri IV.

Dans de ce parc royal il y avait à cette même époque des volières avec un assortiment de volatiles comme des pigeons d’inde, de Pologne, des perdrix, des faisans, des grues, des hérons, des perroquets, des perruches...plus loin un ours et un loup, sans oublier singes et guenons. C’est dans ce même parc à la renaissance que se déroulaient fêtes, bals, jeux de mail, pièces de théâtre...

En 1809, la Garenne devient propriété de la ville. En 1832, une villa romaine y est découverte (mosaïque gallo-romaine à l’entrée du parc, cf autre fiche patrimoine) . La partie nord-est aménagée en 1862 par l’agent voyer. De l’allée principale, on fit une allée tournante qui revenait par le haut du parc, qui prit le nom de chemin des amoureux. Au tournant des XIXème et XXème siècles, la Garenne reçoit le kiosque à musique et le chalet, qui révèle sur sa façade les différentes crues de la rivière, et la statue de Fleurette (1896), la fontaine des Marguerites (1903), le théâtre de verdure (1907) ainsi qu’un bassin.

Dans les années 1980, les vestiges de la fontaine des Poupettes, qui se trouvaient naguère placés au fond du jardin du Roy au bout de l’allée centrale, ont été portés à la garenne. Cette fontaine monumentale connue par un dessin de du Perreux, souvent considérée comme une commande d’Henri Ier d’Albret, a été plus vraisemblablement réalisée sous la direction de l’architecte Hervé Boulard en 1580.

Depuis 2009, une passerelle proche du chalet (ouvert en été avec des rafraîchissements) et du kiosque prolonge cette visite culturelle avec la possibilité d’un retour en longeant la rive gauche de la Baïse qui conserve des traces des anciens jardins du Roy et du bel édifice classé des Bains du Roy. La circulation à vélo y est tolérée à l’exclusion de tout autre véhicule.

De l’allée des 3000 pas bordée de la fontaine Saint Jean, de la statue de Fleurette et de la fontaine du Dauphin, au chemin des amoureux, cette promenade des dames de la cour reste la favorite des Néracais.

Le parc de la Garenne est classé site historique en 1909.

Sources :
http://memoiredelivrade.canalblog.c...
https://www.ladepeche.fr/article/20...
https://www.parcsetjardins.fr/jardi...
https://www.ladepeche.fr/article/20...

 

SystèmeDatumnotationDefinitioncoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.dEPSG:21544874196340489
Lambert II+NTFD.dEPSG:275724403181905350
Lambert IIINTFD.dEPSG:275734404873205402
UTM Nord fuseau 31WGS84D.dEPSG:326312874414889880
Peuso-mercatorWGS84D.dEPSG:3785381775485771
Latitude LongitudeWGS84DMSEPSG:43260°20'34.642"44°7'52.392"
Latitude Longidude (GPS)WGS84D.dEPSG:43260.34295644.13122


commentaires Vos observations sur Le parc de la Garenne de Nérac

    mail youtube facebook twitter insta Forum rss RSS 2.0     Habillage visuel © Niko sous Licence CCA2.5 | Version site : final-2019/10/14 18:24:01